MASSAGE AMMA ASSIS

Découvrir

Le MASSAGE AMMA ASSIS garantit un traitement en profondeur des tensions.
La sensation ressentie est une légèreté et non endormissement, ce qui rend possible une reprise d’activité dès la fin du massage.

• Origine
Technique
Bienfaits
Tarifs
Lieux

Origine

Le massage Amma assis est une technique de relaxation venue tout droit d’Asie qui permet en 15 à 30 minutes, d’éprouver un réel sentiment de bien-être. David Palmer disciple du Japonais Takashi Nakumura amène cette nouvelle technique aux Etats Unis dans les grandes entreprises de la Silicone Valley en 1980.

Technique

Cette discipline précise est faite de pressions, percussions, bercements, étirements et balayages, ce qui stimule les points d’acupuncture le long des méridiens. Elle vise la libération de l’énergie. Le massage part des épaules vers le dos, puis de la nuque vers les hanches suivi des bras vers les mains, pour finir en remontant vers la tête. 

Assis sur une chaise spéciale conçue pour ce massage, cette technique ne requiert aucune huile et s’applique sur une personne habillée. Elle se caractérise par deux temps forts : 

    • Relâchement des tensions, avec apaisement de l’esprit
    • Redynamisation 

Bienfaits

Le massage assis est destiné à débloquer l’accumulation de flux énergétiques dans certaines parties du corps. Sa pratique ouvre ainsi la voie à de nombreux bienfaits tels que :

            • La relaxation profonde des muscles
            • Un bien-être intérieur total
            • Tonus et vigueur
            • Le renouvellement des ressources énergétiques du corps
            • Un effet d’apaisement et de détente
            • L’évacuation du stress et de la fatigue
            • La redynamisation des sens et de l’esprit
            • Le soulagement des douleurs musculaires
            • L’amélioration de la concentration et de l’oxygénation
du corps

Tarifs

Lieux

A mon cabinet :

Pôle de Médecines Douces
Domaine Fitz Gérald, Chemin du Mas Rouge, 34970 Lattes

  •  

La joie est en Tout, la beauté aussi, il faut savoir les extraire.

Confucius